Christophe Bacquié

Chef doublement étoilé du restaurant de l’Hôtel du Castellet

Thé ou café ?
Thé.

Sucré ou salé ?
Sucré : j’adore les glaces.

Vins ou spiritueux ?
Les vins de Bourgogne, les blancs en particulier.

Un petit plat de votre enfance ?
La tarte au citron meringuée de ma maman.

Un péché mignon ?
J’adore les montres.

Pour vous la cuisine, c’est…
C’est partager l’émotion d’un repas réussi.

Ville favorite ?
Tokyo. Cette ville incroyable vit 24h/24h.

Un lieu magique ?
Le Fango, une rivière en Balagne, extraordinaire et tellement apaisante.

Un objet familier ?
Mon vélo de route.

La table dont vous rêvez ?
Martin Berasatégui. J’y vais en Décembre !

Le chef que vous appréciez ?
Plusieurs ! Mais en particulier Arnaud Donckele, dont je suis très proche.

Casting d’un dîner idéal ? 
Emmanuel Renaut, Arnaud Donckele, Gilles Goujon, et moi, Laurent Jannin pour le sucré.

Un livre qui vous a particulièrement régalé ?
Mon premier livre de cuisine, Escoffier. Je sais, je ne suis pas être inventif mais tellement sincère !

Envie du moment ?
Le moment présent. On ne sait pas de quoi est fait le lendemain.

Votre devise ?
Ne rien laisser au hasard, c’est économiser du travail.

Un mot pour décrire le caviar ?
Délicatement iodé.

> La recette du chef